VISITER GRASSE ET SES ENVIRONS : DECOUVRIR LA NATURE ET LA PRESERVER

Saint-Cézaire sur Siagne / Saint-Vallier de Thiey / Grasse
1 journée

 

Vous souhaitez visiter Grasse et ses environs ? Voici une suggestion de programme clé en main pour une journée. Grâce à sa situation exceptionnelle entre Alpes et Méditerranée, le Pays de Grasse offre un patrimoine naturel extrêmement riche : massifs montagneux, grottes, cascades, pont naturel, parcs boisés et plaines immenses, qui permettent à la faune et la flore de s’épanouir et de produire les produits du terroir local, qui ravissent nos papilles. La main de l’homme a aussi érigé, au cours de l’histoire, nombre de constructions depuis les dolmens préhistoriques aux cabanes romaines en passant par le palais épiscopal médiéval ou les nombreuses cathédrales, églises et chapelles, à visiter sans hésitation.

 

 

 

I

I

I

I

I

I

I

I

I

I

 

 

Les temps forts

 
1 : DECOUVRIR LA NATURE ET LA PRESERVER 
 
2 : SE LAISSER SURPRENDRE PAR UN TERRITOIRE FIER DE SON IDENTITE AU PATRIMOINE FORT ET VARIE  
 
3 : S’INITIER A L’HISTOIRE LOCALE, A LA CULTURE, AUX TRADITIONS ET AUX VIEILLES PIERRES
 

Temps fort 1 : 
VISITER GRASSE ET SES ENVIRONS : DECOUVRIR LA NATURE ET LA PRESERVER 

« Saint-Cézaire sur Siagne / Saint-Vallier de Thiey »

Des villages chargés d’histoire 

10H

Nous avons commencé cette journée de découverte par Saint-Cézaire sur Siagne et Saint-Vallier de Thiey. Le premier est un joli village-belvédère typique de la région autrefois fortifié, situé à 450m d’altitude, qui domine la vallée sauvage de la Siagne. Cet authentique village provençal alterne pittoresques ruelles, place principale avec sa très belle fontaine des Mulets et restanques plantées d’oliviers. Sans oublier les impressionnants puits de la Vierge, un extraordinaire site constitué de 9 puits construits au XVIème siècle sur des vestiges romains destinés à la consommation d’eau des hommes et animaux de l’époque. Quant à Saint-Vallier de Thiey, étape agréable de la Route Napoléon, plus haut perché que le premier, nous y avons vu le pont naturel de Ponadieu, arche naturelle en tuf qui enjambe la rivière tumultueuse sur 521 mètres. On raconte qu’il tient son joli toponyme de “lou pont à Diou”, en offrande à la main divine qui l’a façonné.

 

Voyage au cœur de la terre

Nous avons ensuite décidé de pénétrer dans les entrailles de la terre en visitant l’une des deux grottes emblématiques des environs, la grotte de Saint-Cézaire ou la grotte de Baume Obscure. Pendant une visite guidée de près d’une heure, nous avons traversé un véritable réseau souterrain à plus de 40m sous terre. Cette profondeur s’accompagne d’une température permanente de 15°C, été comme hiver, donc nous avions enfilé un vêtement chaud et des chaussures de randonnée pour ne pas glisser sur le sol humide. Nés il y a 6 millions d’années, ces « souterroscopes » offrent des paysages grandioses : vastes dômes, forêt de stalagtites au plafond abritant des chauves-souris, gigantesque coulée de stalagmites au sol, gours cascadants, rivières souterraines sillonnant cette pierre calcaire à la couleur si particulière… Le tout mis en valeur par un spectacle son et lumière à couper le souffle.

02.pngTemps Fort 2 :

SE LAISSER SURPRENDRE PAR UN TERRITOIRE FIER DE SON IDENTITE AU PATRIMOINE FORT ET VARIE

"Andon"

 

12H

Le bonheur est dans le pré

Après cette visite troglodyte, nous avons regagné la surface et sommes allés pousser la porte d’une ferme du haut pays grassois. Ce fût une visite très enrichissante car la propriétaire de ce domaine agricole du XIXème siècle à l’architecture typique de la région nous a accompagnés au cœur de l’exploitation pour nous expliquer, de façon très pédagogique, comment étaient élevées les bêtes, depuis les vaches et moutons qui allaient brouter dans les prairies d’altitude, aux cochons et animaux de la basse-cour. C’était parfait pour les enfants pour tout apprendre sur la ferme et voir des veaux et des agneaux tout justes nés ! En plein cœur de la campagne provençale, cette ferme charmante fabrique également d’excellents produits fermiers : viandes, fromages, miel, pâtés, yaourts, œufs…

 

La cuisine généreuse


La visite de cette ferme ayant grandement réveillé nos papilles, nous nous sommes installés sur la terrasse d’un cabanon aux pieds des pistes. Ce restaurant est une institution, proposant une cuisine généreuse fait maison réalisée de main de maitre par la propriétaire des lieux depuis plus de 50 ans. Dans ce cadre montagnard, nous avons pu gouter la ronde des charcuteries maison (jambon cru de pays, terrine et fromage de tête maison, croûte à l’ail, saucisses et salade verte). Les plats principaux sont des mets simples, mais bien mijotés et de qualité : daube de bœuf à l’ancienne, cailles farcies, gigot d’agneau à l’os. Sans oublier le plateau de fromage et les pâtisseries toutes plus gourmandes les unes que les autres. Le terme de « générosité » convient aussi bien à la qualité qu’aux quantités qui nous sont servies, même Gargantua ne serait pas frustré !

03.pngTemps Fort 3 :
VISITE DE GRASSE : S’INITIER A L’HISTOIRE LOCALE, A LA CULTURE, AUX TRADITIONS ET AUX VIEILLES PIERRES 

"Grasse "


Le Belvédère de la Côte d’Azur

Après ce déjeuner haut en saveur, nous sommes redescendus de la montagne à la découverte de Grasse et ses environs. Tout d’abord à Cabris, ville des écrivains par excellence où Antoine de Saint-Exupéry et André Gide entre autres ont séjourné. Ce merveilleux village perché a été érigé sur les ruines d’un beau château médiéval dont on retrouve des vestiges au fur et à mesure de nos pérégrinations dans ce petit paradis provençal. La tour de l’horloge, le château Lobanov du 19ème siècle et de nombreux bâtiments religieux, ce village est chargé d’histoire. Un éventail de petites maisons blotties les unes contre les autres abrite des échoppes mettant l’artisanat à l’honneur : bois d’olivier, vitraux, petits santons de Provence.
Mais le plus spectaculaire à Cabris, c’est sa vue extraordinaire sur la Méditerranée, depuis le Golfe de la Napoule, les îles de Lérins, le lac de Saint-Cassien, on aperçoit l’Esterel et toute la baie de Cannes. Il ne vole pas son surnom de Belvédère de la Côte d’Azur.

Un parfum d’histoire

Suite à cette jolie balade au cœur de Cabris, direction la capitale mondiale de la parfumerie. Nous sommes montés dans le petit train touristique qui nous a permis, pendant 30 minutes, de sillonner les ruelles étroites du vieux Grasse, la Place aux Aires que Jean-Baptiste Grenouille avait empruntée en arrivant dans la ville jusqu'au Palais Episcopal, en passant par la célèbre cathédrale Notre-Dame-du-Puy du XIIIème siècle. Dans le centre historique, nous avons pu croiser plusieurs parfumeries artisanales, ce qui nous a donné l’envie d’en découvrir un peu plus sur ce thème. Après être allés au Musée international de la Parfumerie qui retrace l'évolution des techniques et les 4 000 ans d'histoire de la parfumerie, nous avons visité l’une des parfumeries emblématiques de la ville. On nous y a expliqué les procédés de fabrication du parfum, nous avions même la possibilité de participer à un atelier de création de parfum mais il commençait à se faire tard. La prochaine fois sans hésiter !

Vous souhaitez être accompagné dans la préparation de cette expérience, 

 

CONTACTER LA CONCIERGERIE PAYS DE GRASSE TOURISME